> Un Franc-Maçon sur le Net
Le Blog d’un Franc-Maçon. Vous y trouverez des considérations profanes et maçonniques. Lectures, société, éducation, humour, nouvelles, Franc-Maçonnerie, coups de coeur, coups de gueule...
 » Accueil  » Catégories  » Liens  » Historique  » Sites  » Ecrire
 » Chercher    

 [ Travaux ]

Maintenant et demain
Posté dans [Travaux] le 25/05/2013 10:36:52 - Modifié le 25/05/2013 10:38:30

Main tenant : main tenir => en se tenant la main. C’est la chaîne d’union. C’est l’égrégore qui nous relie le temps des travaux et peut être même en dehors du temple.

Le maintenant, c’est le présent, à déguster comme un cadeau, c'est-à-dire comme un présent !

Demain : deux mains : à bras le corps. C’est le futur avec ces contingences à prendre à bras le corps.

Demain commence à minuit, c'est-à-dire « Quand la veille tombe le lendemain ». L’heure à laquelle les FM arrêtent de travailler.

Mais quelque chose manque dans cette expression, quid du passé ? Faut-il faire table rase du passé (de l’histoire) et des leçons apprises comme si de rien n’était ?

Ne faudrait-il pas dire : hier, maintenant et demain ? A moins que le hier, le « naguère » ne soit guère… Que l’autrefois soit le temps d’une foi autre qui n’est plus la notre aujourd’hui.

Mais après tout, pourquoi ne pas faire table rase du passé ? Il arrive qu’il soit si dur, si insupportable, que le porter est un fardeau. Alors, oui, se débarrasser ainsi du passé pour mieux renaitre.

A ma naissance, l’ange du silence s’est penché sur mon berceau, et y a apposé sa marque sur mes lèvres, afin que je puisse débuter une nouvelle vie, débarrassé du poids de la précédente. L’on aimerait parfois qu’il puisse aussi venir nous rendre visite dans le maintenant, pour un demain plus supportable.

J’ai dit

 Commentaires  Commentaires (0)   liens  Liens Connexes (0)   liens  RétroLiens (0)   Lien permanent (#)
Et après ?
Posté dans [Travaux] le 30/11/2011 18:33:26 - Modifié le 26/05/2013 17:19:56

Dans l’ouvrage d’Irène MAINGUY « Symbolique des Grades de Perfectionnement et des Ordres de Sagesse », j’ai trouvé la citation suivante de René Guénon :

Si le grade de Maître était plus explicite et si tous ceux qui y sont admis étaient plus véritablement qualifiés, c’est à l’intérieur de ce grade que les développements devraient trouver place, sans qu’il soit besoin d’en faire l’objet d’autres grades nominalement distinct de celui-là.

Voilà un phrase qui me parle, alors une question : il y a t-il d'autres voies que celles proposées traditionnellement par les obédiences (sans cordonite, sans titres ronflants...) ?

 Commentaires  Commentaires (0)   liens  Liens Connexes (0)   liens  RétroLiens (0)   Lien permanent (#)
Premier degré, second degré et plus...
Posté dans [Travaux] le 08/02/2011 17:52:23

Je suis toujours étonné lorsqu’après avoir pris la parole lors de nos travaux, et avoir exposé certains points de vue, l’on vient parfois me voir en salle humide pour me reprocher mes paroles. Primo, je n’ai fait qu’exposer un point de vue et qui plus est, n’était pas forcement le mien ! Si l’on désire avancer sur certains sujets, il faut être capable d’entendre toutes les opinions, même les plus extrêmes, notamment lorsque nous abordons des problèmes de société dans le but de l’améliorer. Ne pas prendre en compte ce qui se dit – même et surtout le pire – dans le monde profane, c’est, je pense passer à coté de solutions pour résoudre les problèmes.

Ensuite, les paroles sont à prendre au premier degré, parfois au second degré, et aussi au troisième, et même à tous les degrés ! (Il y a même un 13ième degré en salle humide). Et elles sont surtout destinées à faire réfléchir, à faire avancer le chmilblique. C’est le cas de la maxime suivante, inventée par votre serviteur : « Ton ennemi s'attend à ce que tu lui fasses du mal. Fait lui du bien, cela lui fera mal ».

Alors, à vos plumes !

François

 Commentaires  Commentaires (0)   liens  Liens Connexes (0)   liens  RétroLiens (0)   Lien permanent (#)
La circumambulation
Posté dans [Travaux] le 21/02/2007 10:54:10
La Circumambulation aussi appelée plus rarement circambulation vient d’un néologisme latin formé des mots circum (autour) et ambulare (marcher)...

Cliquez ici pour lire la suite...
 Commentaires  Commentaires (2)   liens  Liens Connexes (0)   liens  RétroLiens (0)   Lien permanent (#)
L'étranger, ou mon frère, cet autre.
Posté dans [Travaux] le 17/02/2007 14:54:01
L’étranger, à y réfléchir, un mot que je trouve ambigu car souvent utilisé péjorativement lorsqu’il porte en lui les prémices de l’exclusion

Cliquez ici pour lire la suite...
 Commentaires  Commentaires (0)   liens  Liens Connexes (0)   liens  RétroLiens (0)   Lien permanent (#)